Ça bouge sur le marché de l’immobilier

Il y a toujours autant d’intérêt pour l’achat d’une maison ou d’un appartement dans notre pays. Même sans baisse des taux d’intérêt, les prix de l’immobilier continuent à grimper. Les pourcentages s’envolent. Nous vous donnons un aperçu des évolutions actuelles sur le marché de l’immobilier.

MARCHÉ DE L’IMMOBILIER EN BELGIQUE : LES MONTAGNES RUSSES

La légère augmentation des taux hypothécaires est compensée par une grande confiance des consommateurs. On attend une hausse de 2 % des prix de l’immobilier pour les appartements et maisons en Belgique. Soit juste autant que l’inflation prévue. Cette évolution des prix sur le marché de l’immobilier dépend toutefois fortement de la situation et du type du bien, ainsi que de sa classe de prix.

ÉVOLUTION DES PRIX DE L’IMMOBILIER EN FLANDRES ET À BRUXELLES

Les prix de l’immobilier pour les maisons ont augmenté de 2,4 % au cours du premier semestre de cette année. Le nouveau prix médian s’élève à 215 000 €. Le marché des appartements connaît également une hausse de 5,6 %, avec un prix médian qui s’établit autour des 190 000 €.

Pour les terrains à bâtir, l’augmentation du prix médian monte jusqu’à 8 %, soit 145 € par m2. On enregistre une hausse de 5,4 % du prix médian pour un appartement (195 000 €) en Flandre, et de 2,6 % à Bruxelles (200 000 €).

L’IMMOBILIER NEUF : UNE VALEUR SÛRE

L’immobilier belge demeure une valeur sûre. Il faut dire que, mis à part un placement immobilier, les investisseurs n’ont que peu d’options pour placer leur argent étant donné que les intérêts sur l’épargne sont quasiment réduits à néant. L’inflation qui sévit dans notre pays n’a aucune influence sur votre investissement immobilier, puisque la valeur des biens augmente plus rapidement que le coût de la vie. Vous conservez ainsi votre capital d’investissement et pouvez compter sur une belle plus-value.

QU’EST-CE QUI FAIT BOUGER LE MARCHÉ DE L’IMMOBILIER ?

Les taux d’intérêt bas restent la principale raison du gros volume de ventes dans l’immobilier. Les taux hypothécaires ont certes légèrement augmenté ces derniers mois, mais restent exceptionnellement bas. Les banques sont également prêtes à accepter de réaliser de très faibles marges sur leurs crédits immobiliers afin de s’attacher les clients sur de plus longues périodes. Entre la hausse des revenus et celle du nombre de familles, la confiance des ménages contribue également à doper le marché de l’immobilier.

Celui-ci offre donc de nombreuses opportunités, mais toutes ne sont pas forcément bonnes à prendre. Il existe ainsi de nombreux projets qui incluent une garantie de location pour s’assurer une attractivité supplémentaire, mais ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour ceux qui veulent investir dans l’immobilier.

Articles de blog récents

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez rester informé de l’actualité immobilière ainsi que de nos activités ?
Inscrivez-vous donc maintenant à notre newsletter !

Découvrez notre dernier projet

PLUS D'INFOS