Comment utiliser votre EIP pour investir dans l’immobilier?

Le prêt hypothécaire traditionnel reste l’option de financement la plus courante en vue d’investir dans l’immobilier. Il existe toutefois d’autres alternatives. Les travailleurs indépendants exerçant pour le compte d’une entreprise peuvent en effet utiliser leur EIP (engagement individuel de pension) dans son intégralité en vue de réaliser leur projet immobilier. En pratique, comment est-ce que cela fonctionne?

Les indépendants travaillant pour le compte d’une entreprise peuvent, grâce à l’EIP, se constituer une épargne supplémentaire pour leurs vieux jours. L’entreprise paie les cotisations, tandis que le travailleur indépendant (ou le dirigeant) en est le bénéficiaire.

De plus, l’entreprise peut déduire fiscalement les primes, à condition que la règle dite des 80% soit respectée. Selon cette règle, la pension définitive (pension légale et complémentaire) à la fin de votre carrière ne peut pas dépasser 80 % de votre dernier salaire brut. Il est toutefois parfaitement possible d’épargner davantage. Sachez toutefois que les cotisations supplémentaires que vous payez ne sont pas déductibles fiscalement.

Comment investir dans l’immobilier avec votre assurance ?

Saviez-vous que vous pouviez utiliser votre EIP en vue de financer un investissement privé tel que l’achat d’un appartement ? En effet, il est possible de combiner un EIP avec un crédit bullet. Cela vous permet de ne rembourser le capital emprunté qu’à l’échéance. Le grand avantage de ce système est que, en tant que particulier, vous ne payez que les intérêts. Les primes versées par votre entreprise sont utilisées en fin de contrat pour rembourser le prêt hypothécaire. Il est généralement possible de souscrire le bullet crédit auprès de la compagnie d’assurance dans laquelle vous détenez un EIP.

De plus, vous ne devez pas attendre votre pension pour bénéficier de vos efforts d’épargne. Il est possible de retirer le capital de manière anticipée afin de financer votre projet immobilier. Ainsi, vous pouvez déjà investir à titre privé et bénéficier des fonds de l’entreprise. Ceux qui sont déjà propriétaires d’une maison peuvent alors en acheter une seconde et la louer. De cette manière, vous pouvez investir votre épargne immédiatement et en tirer un rendement sans avoir à attendre plusieurs années.

Enfin, le revenu locatif est beaucoup plus élevé car, en tant que particulier, vous ne devez payer que les intérêts, ce qui n’est pas le cas avec un prêt hypothécaire traditionnel. Avec cette formule, vous devez en effet rembourser chaque mois les intérêts ainsi qu’une partie du montant emprunté. Dans ce cas de figure, la différence entre le revenu locatif et les remboursements mensuels est beaucoup plus faible.

Assurance branche 21 versus assurance branche 23

Si vous souhaitez épargner en prévision de vos vos vieux jours par l’intermédiaire de votre entreprise, vous avez généralement le choix entre deux formules : l’assurance branche 21 et l’assurance branche 23. En fonction de votre profil, il est possible que l’une de ces formules vous convienne mieux que l’autre.

L’assurance branche 21 est la plus sûre des deux formules. Cette assurance vous offre la garantie que le capital que vous avez épargné sera versé intégralement sur votre compte à la date d’échéance. De plus, un rendement est garanti chaque année. Celui-ci peut toutefois varier d’une année à l’autre. Il peut également être complété par une éventuelle participation aux bénéfices.

Des rendements plus élevés, mais plus de risques

Si vous souhaitez obtenir des rendements plus élevés, il peut être intéressant de souscrire une assurance branche 23. Une telle assurance comporte cependant un certain nombre de risques. Vos primes sont en effet utilisées en vue d’investir dans des actifs sous-jacents. Les rendements dépendent donc des fluctuations du(des) marché(s) financier(s). En cas de mauvaise année boursière, par exemple, vous risquez donc de perdre une partie de votre investissement. De la même manière, vous profiterez pleinement des avantages d’une année boursière favorable. Les revenus d’une assurance de la branche 23 peuvent par conséquent être plus élevés que ceux d’une assurance de la branche 21.

Le choix entre ces deux formules peut être crucial si vous comptez utiliser le capital de l’assurance en vue de financer un projet immobilier. Ainsi, quelques années de vaches maigres sur le marché boursier juste avant la date d’échéance finale d’une assurance branche 23 pourrait mener à ce que vous ne disposiez pas d’un capital suffisant pour rembourser intégralement le crédit bullet. Il s’agit donc toujours de consulter un conseiller avant de décider du type d’assurance à souscrire.

Cet article a été écrit en collaboration avec TopCompare.be, un site de comparaison de produits bancaires comparant notamment les prêts hypothécaires et les prêts personnels.

Articles de blog récents

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez rester informé de l’actualité immobilière ainsi que de nos activités ?
Inscrivez-vous donc maintenant à notre newsletter !