Permis et prix des biens immobiliers en 2021

Quel est l’impact d’une pandémie mondiale comme celle de la COVID-19 sur les prix de l’immobilier et les permis de construire ? Répondre à cette question implique pas mal de suppositions. Nous vous expliquons cependant ce qu’il en est aujourd’hui. 

En 2021, les transactions immobilières ont été plus nombreuses que l’année d’avant, les prix de l’immobilier n’ont pas augmenté aussi vite que dans les pays voisins et une préférence nette pour les appartements neufs est apparue. 

À Bruxelles, le délai d’attente pour un permis de construire est désormais d’environ 31 mois. La demande de biens immobiliers continue d’augmenter alors que l’offre, et notamment celle des nouvelles constructions, reste plutôt limitée. Nous vous avions déjà révélé qu’il s’agissait du moment idéal pour investir dans l’immobilier.

Davantage de transactions immobilières identifiées 

Aujourd’hui, il n’est plus si incroyable de faire un choix et d’acheter une maison après la première visite. La concurrence sur le marché du logement est féroce. De plus en plus de monde cherche à acquérir une maison. Nombreux sont ceux qui ont peur de manquer un évènement important et craignent qu’il soit trop tard pour réaliser un investissement immobilier durable.

Au premier semestre 2021, le nombre de transactions immobilières a augmenté comme jamais auparavant. Ces transactions ont par exemple augmenté de 16,7 % par rapport à la même période en 2019. L’année dernière, ces chiffres étaient différents en raison des effets des mesures sanitaires. En 2020, il n’était en effet pas permis de se rendre sur place pour visiter un bien pendant une longue période, ce qui a poussé de nombreuses personnes à reporter l’achat d’un bien. 

Et, comme le veut la loi de l’offre et de la demande, une forte augmentation de la demande est suivie d’une logique hausse des prix sur le marché immobilier. Une augmentation réelle des prix de 3,2 % a été enregistrée en Flandre sur le marché de l’immobilier résidentiel. À Bruxelles, cette hausse a été plus modérée, avec une augmentation de 1,6 %. En Wallonie, la hausse a été de 2,9 %.

Permis de bâtir à Bruxelles

Comme le rapporte le journal De Tijd, il faut en moyenne deux ans et sept mois, soit 31 mois, pour obtenir un permis de construire pour un projet immobilier à Bruxelles. Suite à la pandémie, cette période d’attente s’est vue prolongée de six mois et demi. 

En raison de ce retard à Bruxelles, nous constatons qu’à terme, la demande de biens immobiliers sur le marché augmentera et que l’offre deviendra relativement plus réduite, notamment pour les nouvelles constructions de qualité. Si nous examinons de plus près le patrimoine résidentiel, nous constatons que l’offre comprend surtout des maisons anciennes. Pas moins de 89 % des propriétés ont plus de 40 ans. Et en raison de la longueur de la période d’autorisation à Bruxelles, il y a également peu de propriétés récentes sur le marché. Et c’est précisément la raison pour laquelle il s’agit du moment idéal pour investir dans l’immobilier.  

Chez Urbicoon, nous travaillons avec des partenaires spécialisés dans la construction, ce qui signifie que vous n’avez pas à vous soucier des permis pour nos projets immobiliers

Le temps c’est de l’argent, et le coût de ces permis se répercute donc également sur les prix de l’immobilier. Heureusement, la demande du marché n’est pas encore saturée, ce qui signifie que l’investissement dans l’immobilier offre encore un rendement durable. Grâce à notre politique d’octroi de permis, investir dans l’immobilier reste intéressant.

Les prix de l’immobilier à l’étranger

Par rapport aux pays voisins où les prix de l’immobilier ont augmenté de 10 à 15 %, le marché immobilier belge reste plus stable. Ainsi, notre capitale bruxelloise reste la moins chère d’Europe, ce qui rend un investissement immobilier à Bruxelles encore plus intéressant. 

La plupart de nos projets immobiliers sont situés dans un cadre verdoyant, facilement accessibles et construits avec des matériaux et des équipements de qualité. Chez Urbicoon, nous sommes heureux de présenter nos biens immobiliers comme l’opportunité d’investissement idéale pour les expatriés, les lobbyistes et les diplomates. 

Appartements vs Maisons

En 2021, le prix d’une maison en Belgique est plus élevé qu’en 2020. Nous constatons également une augmentation des prix des appartements.

En outre, les gens investissent plus rapidement et de préférence dans un appartement plutôt que dans une maison. Il s’agit souvent d’appartements récents qui répondent déjà aux normes légales. La demande d’appartements de qualité est en hausse, mais l’offre reste limitée, c’est pourquoi les prix augmentent. 

Enfin, l’écart de prix entre une maison et un appartement se creuse davantage en 2021. De janvier à mars, cette différence était de 31 000 €. Au cours des mois d’avril à juin, cette différence est passée à 35 000 €.  

Vous voulez investir malin ? 

Nos projets immobiliers bénéficient d’un emplacement idéal et d’excellentes finitions. En fonction de vos préférences, notre équipe examine quel projet est le plus intéressant pour vous. De plus, nous nous occupons de tout, afin que vous puissiez investir sereinement. Vous souhaitez en savoir plus sur nos biens d’investissement ? Contactez-nous pour un entretien sans engagement.

 

Articles de blog récents

Abonnez-vous à notre newsletter

Vous souhaitez rester informé de l’actualité immobilière ainsi que de nos activités ?
Inscrivez-vous donc maintenant à notre newsletter !